• Mauvais choix, manque de bol.

      

    On connaît le tragique destin de cet homme ayant acheté en viager la maison de Jeanne Calment. Celui-ci, à l'âge de 47 ans, a acheté sa maison à une nonagénaire, avant de mourir 30 ans plus tard sans avoir pris possession de la maison. Jeanne Calment mourra à l'âge de 122 ans.

    Tout aussi tragique, le choix de cette amie, qui, participant à un concours de nouvelles, a eu la funeste idée de demander à un ami de lire, et de relire, son texte. Cet ami était malheureusement un autiste Asperger, dont le sujet d'intérêt exclusif était la langue française.

    Plusieurs années après, toujours dévastée, elle regrette encore son choix ; son bourreau, partagé entre le fou rire et la culpabilité, se demande encore s'il regrette.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :