• Dernières nouvelles du bureau

  •  

    Grabadu rend service :

    J’ai récupéré ton acide. C’est de la soude.


     

    (La soude est une base, acide et base sont deux catégories chimiques aux propriétés opposées. D'où l'effet puissamment comique).

     


    votre commentaire
  •  

    Très proche du billet Un cœur en hiver (dans la rubrique Comme on nous parle). Il ne s'agit pas cette fois de journaliste rendant compte d'une rencontre politique mais d'une réunion de travail. Darwin parlait de convergence évolutive, ici , ce serait une convergence... de quoi ? d'inculture ?

     

    C’est très serein, mais on sent que c’est tendu.

     


    votre commentaire
  •  

    Gabaliouchtou a acheté une Renault Twingo neuve. Grabadu s'interroge :

    Ta Twingo, tu l’as achetée où, chez Peugeot ?

     

    Je m'empresse de noter ces mots sur mon Grabêtisier.

    Quelques semaines plus tard, Grabadu lit les lignes précédentes :

    Elle est marrante celle-là ! Elle est de qui?

     


    votre commentaire
  •  

    Grabadu a participé à un essai de sécurité sur un groupe électrogène de secours :

    Ils ont mesuré la vitesse du diesel avec leur trombinoscope.

     


    votre commentaire
  •  

    Grabadu prend un planning de l’équipe pour voir s’il peut poser des congés un prochain jour, mais il se trompe et prend un planning vierge :

     

    Mais y’a personne au boulot !


    votre commentaire
  •  

    - Un chemin de terre peut être prioritaire, s’il n’est pas privé.

    - Oui, même s’il n’est pas goudronné.

     

    (À la place de Grabadu, j'aurais dit "Surtout s'il n'est pas goudronné").


    votre commentaire
  •  

    Cette année, ça se court où, les 24 Heures du Mans ?

     


    3 commentaires
  •  

    La vie sous le gouvernement Barre :

     

    À l’époque, il y avait une inflation de 14 - 15 degrés.

    Le coût de la vie suivait les augmentations.

     


    votre commentaire
  •  

    Pendant la pause repas, quelqu’un fume à table, Gabaliouchtou lui en fait la remarque. Une fois de plus Grabadu sait conclure :

     

    - Tu fumes pendant qu’on mange?

    - Eh oui, il fait tout en même temps.

     


    votre commentaire
  •  

    Un gars qui est à la retraite, qui bricole et qui sait pas bricoler, il se fait drôlement chier.

     


    1 commentaire
  •  

    Gabaliouchtou s’aperçoit que ses collègues viennent de faire au restaurant un repas d’équipe, auquel, suite à un simple loupé, il n’a pas été convié. Il en fait la remarque à Grabadu.

     

    - Si j’avais su que vous organisiez un repas, j’y serais allé.

    - Ben, il fallait me demander.

     


    votre commentaire


  • Grabadu, sentencieux :

    En France, on a le nord, le sud, l’est et l’ouest.


    1 commentaire


  • Les matins de Grabadu :

    À 6 heures et demie, j’étais debout, je traînais un peu, et à 7 heures j’étais levé.


    votre commentaire
  •  

    Gabaliouchtou, Chef d'Équipe, demande une action inhabituelle à un de ses techniciens. S'attendant à une certaine réticence, il essaie de l'embobiner. Mais il est foncièrement honnête, et ne peut s'empêcher de modérer sa tentative de manipulation :

     

    Y a une tradition qui veut que... une tradition nouvelle...

     


    votre commentaire
  •  

     

    À propos du parti communiste italien :

    Ils se disent communistes, mais en réalité ils sont pas plus méchants que les autres.


    votre commentaire

  •  

    Grabadu, enthousiaste, à propos d'un appareil quelconque :

    Ça marche super, ça se loue comme des petits pains.


    votre commentaire

  •  

    Une mauresque, c’est du pastis avec du sirop d’anis.


    votre commentaire

  •  

    - En Espagne, avant, c’était l’obscurantisme.

    - Non, c’était Franco.

    - Ça empêche pas, au contraire.

    - En tout cas, c’est deux pédés.


    votre commentaire

  •  

    Pour aller à l’Alpe d’Huez, on va à Grenoble et on prend direction Tourmalet.


    votre commentaire
  •  

    Une grève est programmée pour la troisième quinzaine de juin.


    votre commentaire
  •  


    Quelle sera votre réaction le jour où, au téléphone, Grabadu vous dira :

    Ne quitte pas, je te rappelle.


    votre commentaire
  •  

    - Tu as vu le match, en Bulgarie ?

    - C’était en Roumanie, à Bucarest.

    - Alors ça devait être en noir et blanc.


    votre commentaire
  •  

    Un samedi après-midi :

    - Contre-ordre, les chimistes viendront travailler sur la pompe demain, pas cet après-midi.

    - Eh oui, ils ne travaillent pas le dimanche.


    votre commentaire
  •  

    Grabadu fait de la mécanique : 

    Moi, quand je veux changer mon tuyau d’échappement, la veille tu mets du Dégripoil, et deux trois jours après ça s’enlève comme rien. Comme ça, t’es pas emmerdé.


    votre commentaire

  • Le groupe de motards se retrouve au camping après une journée de route. Chacun s'installe, puis on vadrouille en attendant l'heure du repas. Quelqu'un demande où sont passés Raymonde et Robert. Grabadu le sait :

    Ils sont allés se promener. J'ai pas eu les résultats.


    votre commentaire
  •  

    Quand j’étais au service Mécanique, y’avait 80% de graissages, 20% de remplacements de filtres, plus tout le reste !


    votre commentaire
  •  

    Gabaliouchtou prépare un café à la turque. Petit mot gentil de Grabadu :

    Alors, tu te fais ton café tartare ?


    votre commentaire
  •  

    Pour qu’il gèle, y’a intérêt à ce qu’il fasse sacrément froid.


    votre commentaire
  •  

    Vous connaissez sans doute les aimables plaisanteries "Le Chef ne boit pas, il se désaltère. Le Chef ne mange pas, il se restaure".
    Grabadu est encore plus inventif :

    Le Chef ne boit pas, il se restaure.


    votre commentaire
  •  

    Grabadu ne maîtrise pas son ordinateur, je lui montre pas à pas comment il doit faire, mais il n'en fait qu'à sa tête, par exemple quand je lui demande d'appuyer sur la touche F1. Je croyais naïvement qu'appuyer une fois était sous-entendu, mais il appuie deux fois, il faut de nouveau recommencer une longue série d'opérations.

     

    - Bon sang, tu as appuyé deux fois sur la touche F1 !

    - Quoi, j’ai appuyé trop fort?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique