• 27 avril 2017, le redépart.

     

    Nous reprenons le parcours à l'endroit où la panne l'avait interrompu : quelques kilomètres avant Cahors, en contrebas du village du Pech.

    La température est descendue jusqu'à 4 degrés en-dessous de Celsius, nous avons dû nous armer de nos pyjamas en fourrure. Le dentifrice fige dans les tubes. Les cultures ont probablement souffert... Le ciel est bleu, la campagne est blanche.

    Ce soir, le bivouac est prévu à Labastide-Marnhac, soit une marche d'environ 20 km.

    27 avril, le redépart.

    27 avril, le redépart.

    Je visite le vieux Cahors.

    27 avril, le redépart.

     

    27 avril, le redépart.

    Labastide-Marnhac:

    27 avril, le redépart.

    Ce village semble paisible, mais en réalité la délinquance règne, il est nécessaire de protéger ses boîtes à lettres. Ici, on voit distinctement le barreau et la pierre que le facteur doit desceller avant de pouvoir mettre un colis dans la boîte (normalisée, heureusement).

    27 avril, le redépart.

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Mars à 19:50

    Bonsoir Michel. Je vais de temps en temps à Cahors pour le pont Valentré et je suis ravie de pouvoir l'admirer chez toi. La boite aux lettres est très spéciale, et pas aux normes pour recevoir un colis, à moins d'extraire et déplacer la pierre comme tu le suggères. Bonne soirée

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :